ICE

by Leskor

/
  • Immediate download of 10-track album in the high-quality format of your choice (MP3, FLAC, and more). Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.

about

10 Titres réalisés entre 2012 et 2013 sur des productions de Zenghi, Miko Mykeys, Melmel, Cence & Magueule Jackson ! A écouter & télécharger sans modération !

LIEN EN + POUR TELECHARGER LA TAPE :

www.partage-facile.com/J5IOTVHTQE/leskor___ice.zip.html

credits

released 15 April 2013

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: Bon départ (Prod. Zenghi)
1er couplet :

la tête dans le dersh au réveil avec les même réflexes :
m'lève dead, lait frais et flakes ouai c'est vrai que j'effrayes
pépére c'est frais : "ICE" , attends que j'émerges
c'est que l'Armatan donc attends d'voir que la tempête se révèle
me prends la tête? nan je gamberges, car quand le grand père
parle d'antan bah j'penses a ce que je veux transmettre
prétends pas que j'enseigne la morale ou d'grands sermons
nan, moi j'fais mon art juste comme je le sens: rec
j'vous accueille comme dans l'bled
tiarakh snapback dans l'tieks
quand j'traine, fais un collage quand j'dèche
toncar à droite : grande mèche
décollage en première classe
car l'herbe m'a scotché dans l'siege,
là je sens que j'mévade trop,
j'reviens à vous dans l'16 kalout dans l'bec,
j'reste de glace tandis qu'un tas de boug s'enneige
j'aime quand la foule fou le dawa, trouble la salle
j'suis sur scène mais j'reste comme haroun en scred

Refrain :

Laissez moi, laissez moi j'prends de l'élan
Laissez moi, laissez moi j'prends de l'élan
les projets fusaient mais fallait les lancer
bien dans mes pompes mais bon fallait les lacets

Laissez moi, laissez moi j'prends de l'élan
Laissez moi, laissez moi j'prends de l'élan
Des bon départs mais combien se perdent en route?
vent en poupe dans le glacier même des vétérans coulent

2ème couplet :

C'est vrai qu'on m'a blessé, et loin d'être apaisé
aussi sur qu'on côtoiera l'automne quand s'perdra l'été
je ressuscite le matin, vis mais du mal à gérer
sa se tue le soir, pas de fleurs, juste de la gerbe à mes pieds
tous plus ou moins aptes à bâtir d'une main de fer
tous capable de détruire la structure d'un revers
on s'arrose en ré-soi et s'fini dans la rue sombre
des fois sa me déçois comme B-real feat Larusso
car tu zone, smoke pas d'la frappe mais des grammes tout small
4 cul sec fini par pachav par dégâts du jok
sache qu'on stoppe pas la dalle d'un gars du cogn
avant de marcher sache que le lion aura su mordre
ya ceux qui s'prennent pour Zurg à la recherche d'un Buzz éclair
et d'autres qui passent des heures à bosser le texte pour zéro bénef'
je veux pas d'une vie sur la sellette à subir chaque jours
se dire sa m'saoule car malgré les choix il y a pas de reset

Refrain
Track Name: Rien de plaisant (Prod. Leskor)
À croire que tout était prévu
ya ceux qui bosseraient et ceux qui boufferaient des prépuces
parfois saoulé des études,
donc je grattes le paplar contre des pouces et des lectures
loin d'être poussé dès le début (ouai ouai)
je m'en foutais je trouvais le truc frais, et le résultat t'exécutes
c'est pas dit que je ferais des tunes
mais c'est sûr un succès t'aide toujours à repousser les murs
ce qui marche aujourd'hui? les stups et le cul
tandis que certaines s'étonnent de se faire traiter de putes
tu veux du respect? j'ai plus, sauf pour qui en mérite
j'étais dupe et je me suis dit laisse bét' c'est nif'
elles me disent : c'est vrai que t'es cute, pour les poufs
que des centimètre pas de sentiments. Bah quoi t'esperais plus?
Du temps pour qui en demande, mais pour qui entreprend
et si sa part en tête à queue il s'agit de mon entre-jambe

T'as compris je me prends pas la tête mais la tienne
décompresse avec des grammes secs, mais j'admets
j'ai laché les chiens, sa serait normal de tomber sur un os
fermes ta gueule, tu peux même pas assumer sur un tord
30 mètres carré dans lesquels bouillonnent des idées noires
à deux pas du cimetière, t'envoie sous terre en bizness class
bordel j'ai bon dos à payer l'égoïsme d'autrui
2012, il serait temps que mes projets s'construisent
le son et moi c'est ad vitam aeternam
jamais je lâcherais ça autant crever d'une balle dans le sternum
la mouche du coche va se coucher amochée si le torchon brûle
la carotte ou le baton, laquelle tu préfères dans ton cul?
rien de plaisant a te dire, on encaisse
on relativise tandis que les gens payent
Track Name: Fuck ça (Prod. Zenghi)
1er couplet :

Faudrais qu'on taffe et qu'on se tue au travail, à squatter le bureau la night
mais j'suis pas d'accord par rapport aux batards qui se branlent au palace
on me dit : faut prendre ta place ! ouai laisse les grands te montrer
tu te mets à tourner les talons et là les crampons t'assaillent
sur les cheville chemine depuis un petit bout de temps
compris qu'on trime pour un jour finir voir la voile foutre le camp
donc tout d'un coup me demande, man si un couz me ment
et que si un boug me prends pour un con bah on lui goom dedans
vu qu'ils font plus de coups de pédales qu'au tour de France
déambulent en bande pendant que je m'adoucis sur le chanvre
accroupis sur le banc, la tête posée dans les mains d'Atlas
car je penses trop et le fardeau que je porte ne cesse pas de s'accroitre
sans son dans ce monde je suis comme un shlague privé de sa came
instable comme l'opprimé de la classe qui débarque avec une kalash
et si la vie n'a pas de prix, pourquoi raquer comme un branque ?
et se tuer à petit feu avec des paquets à 6 euros 30

Refrain x 2 :

Fuck ça, j'kick ni pour le game ni pour le gain
J'donnes ça pour remettre des rails sous le train
Normal, sauvage au microphone sa claque
je suis venu prendre ma place et je la gardes à la Rosa Parks

2eme couplet :

Ma philo est loin d'exceller comme ma dactylo
amigo je me sens excédé dés que j'ai pas de pilon
notre passé en dit long, pris de court pour les jours futurs
et chaque 24h s'additionne en verges pour culs nus
regardes moi dans les yeux, franchement t'y vois de l'envie toi?
donc j'avances, foncdé à contre-courant dans un blizzard
des gens bizarres en qui j'ai fait confiance, me suis senti mal
ma conscience d'aujourd'hui leur décernerais qu'une gentille claque
timal, la vengeance est froide et le cadavre sera au soleil
fais les yeux doux tatasse mais tes blablas seront obsolètes
on t'apprécie pour ta classe, le taga ou la dose de zéb
la cess ou le gros fer que tu te ballades à bout de porte clef
donc imagines ce que machineront les marmots de demain
des sauvages en survie qui surmonterons des taros de dingue
normal on se plaint vu qu'a cette heure ci les poches se drainent
et l'attouchement aide plus que le coup de pied quand les portes se ferment

Refrain x 2

3eme couplet :

Pas question de flatter les faquins sa sent le faguenas
feinté par l'idéal je vois ma forme tirée par le bas
les cadavres parlent pas, donc leur victoires s'embellissent
perdu entre les gravas tel une track cachée sans playlist
aujourd'hui l'antechrist et l'antihéros ne font plus qu'un
comment ça ? bande de mitos prêts à s'tuer pour le butin
pour une paire de louboutin pour que leurs poules roucoulent
et t'espères plus du lendemain lorsque t'as plus de recours
vu que t'arrêtes pas de raquer pour parader devant tes potes
donc choisis tes armes si tu cherches la paix dans ce désordre
quand t'aura plus rien quelle main se tendra dans ce décor lugubre?
tu sais qu'un morceau de soie blanc peux cacher l'étoffe d'une pute
bref plus de trèves, ma plume saigne t'en laisse des ulcères
mon but c'est boucler des tracks en attendant que ma fume sèche
tous en quête de succès donc sucer leur parait normal
je m'en bas les organes mes cahiers sont déjà paré d'or noir

Refrain x 2
Track Name: Je reste le même (Prod. Melmel)
je tente pas de devenir quelqu'un, mec je reste le même
si entre Lucas et Leskor, quelque chose change ce n'est que le name
j'ai pris le bic sans trop savoir ou est ce qu'il me mènerait
mais contre mes pensées noires je sentais qu'une page blanche m'aiderait
face à mes desseins, sous médecines cherche mes repères
on manque pas d'perspective mais trop d'mes gars se font juger aux traits
pas question d'jauger nos rêves, vise le large la ou est l'soleil
donc j'suis toujours à l'ouest avant de trouver le sommeil
tout est sommaire, plus proche de Maximus que Massimo
c'est pas pour s'donner chaud au coeur qu'aujourd'hui des moines s'immolent
donc j'tente de marcher droit tant bien que mal sur la rive gauche
planche sur mes scènes, prépares mes actes à la Darry Cowl
et sa rigole sous bourbon, ruisselant des joies de l'ivresse
des fois je m'envole et j'ai l'bourdon, attendant une happy end
trop d'automates c'est l'bad et à leurs dits j'ai pris peur
c'est comme des flippers, faut les secouer pour qu'ils tillent

refrain:
inchangé, mais grâce au temps j'me bonifie
un danger pour les wack dans leurs orifices
j'reste le même frère
j'reste le même
ce sont les même étoiles qui m'éclairent
comme un miroir c'est moi qui réfléchi d'mes textes
j'reste le même
j'reste le même

La ville a trouvé le calme, il est 5h quand mon arme s'agite
parasite pas rasé, c'est pas la barbe qui m'assagi
au moins j'avoue mes excès, y'a pas de vertus sans vice
et c'est souvent quand j'étais dead que j'ai reconnu en vivre
besoin de souffler et l'Alcootest en aurait crisé
requiem au whisky sec à rendre paro l'épicier
avant, on s'tuait chez Stéphane, mélange très néfaste
dès l'weekend técla, au Duplex avec mes blédards
la nuit m'insuffle sa nostalgie 90.3
le Gal-sene a pris un Wade dans l'cul et ça l'a mis bien mal
on m'a dit t'es bien pale, pour un gars d'la bas man
mais t'inquiètes, y'a bon, et j'garde la banane
Faya ! quand j'suis mort j'ai la langue pendue
m'entends tu? j'ai pas mis mon français a la potence
si l'rap est mort son dernier souhait serait qu'tu l'sois autant
le silence est d'or,et à côté de ça moi je chante sans tunes

refrain

voila voila voila t'as compris, j'suis pareil en toutes circonstances
comment pris dans un rôle, pourrait-on te dire ce qu'on pense?
j'suis d'ceux qui préfèrent être seul que mal accompagné
t'es à mon poignet mais fait la chienne jte renvoie au panier
comme ça c'est dit, et j'apprécie les phases techniques
agressif quand j'rappe mes titres, à balle quand l'blada back mes rimes
à vrai dire, je me contente de peu mais ça ne suffit pas
jvoudrais pouvoir déposer un sourire constant sur le visage
de mes proches et les poches pleines pourrait m'aider
aisément à trop de problèmes, bref de quoi alléger,
apaiser mes pensées obscures, quand ce voile obstrue
ma vue sur l'avenir et donc je m'acharne et bosse dure
pris à ma charge chaques blessures, j'ai pris le temps de penser
et dans ces moments la j'ai repris le temps de danser
j'répéte, j'ai pris le temps de penser
et dans ces moments la j'ai repris le temps de danser

refrain